Elles ont toutes les deux étaient dans le coeur des Français, mais aussi dans celui du même homme, Michel Berger, qui leur a écrit certaines de leurs plus belles chansons. Véronique Sanson et France Gall ont beaucoup en commun, mais étaient-elles destinées à être d'éternelles rivales ?
Michel Berger : Véronique Sanson et France Gall, les deux femmes de sa vie ont-elles été amies ou rivales ?

Quand on apprend la mort soudaine de Michel Berger, victime d'une crise cardiaque le 2 août 1992 alors qu'il faisait une partie de tennis avec des amis dans une villa de Ramatuelle, plusieurs mélodies nous parviennent alors - Diego, Le paradis blanc, Quelque chose de Tennessee, Chanter pour ceux qui sont loin de chez eux -, mais aussi des visages, deux pour être précis, ceux de Véronique Sanson et France Gall, les deux femmes de sa vie. Le brillant auteur-compositeur qui s'est éteint à 44 ans (il aurait célébré ses 72 ans ce 28 novembre) a en effet connu deux passions médiatiques avant de rencontrer la plus secrète et méconnue Béatrice Grimm (qui restera son dernier amour) ; deux stars françaises, deux chanteuses, deux blondes qui avaient fait battre le coeur de l'artiste et qui allaient marquer sa vie à jamais, et vice-versa.

La première, Véronique Sanson, rencontrée en 1967 alors qu'elle n'avait que 18 ans, va être son premier, voire son plus grand amour. Lorsqu'elle signe chez Warner à la fin des années 60, Michel Berger n'a que 20 ans mais un talent hors-norme et il est déjà l'un des jeunes auteurs-compositeurs les plus prisés. Durant cinq ans, les deux amoureux de musique vivront en parfaite harmonie (comme Simba et Nala dans Le Roi Lion) et leur collaboration fructueuse débouchera sur deux albums magnifiques, Amoureuse et De l'autre côté de mon rêve, tous les deux sortis en 1972, année de leur rupture après cinq ans d'amour. Le matin du...

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >