Une campagne de dénigrement. Le palais de Kensington n'a pas lâché le mot, mais sa franche distanciation du magazine Tatler qui consacre un portrait très contrasté à Kate Middleton évoque la stupeur de la famille royale. Mais pourquoi tant de sous-entendus, alors que William et son épouse montent au front en pleine pandémie? Pour certains, il faudrait reconnaître la main de Meghan Markle et les indiscrétions de ses proches..
Meghan Markle en campagne contre Kate Middleton : cette folle rumeur qui se répand

La trahison a été mal vécue. Mais ce sont surtout les forces derrière cette opération de déstabilisation qui inquiètent. C'est peu dire que Kate Middleton a peu apprécié la couverture et le portrait contrasté que le magazine Tatler, bible de l'aristocratie anglaise, lui consacre. La guerre est même ouverte. Le palais de Kensington a dénoncé un ramassis de "faussetés". Bien qu'ami de longue date de la duchesse, Richard Dennen, rédacteur en chef de la publication, soutient l'auteure de l'enquête, Anna Pasternak, qui s'était déjà illustrée par un reporting très romancé de la liaison entre Diana et James Hewitt.

Les "confidences" collectées dans l'entourage de Kate ont d'autant plus surprise cette dernière qu'elle a toujours fait respecter le silence à ses proches. Le timing, alors que les Cambridge se démènent pour représenter la Couronne en pleine pandémie, est très mauvais. Trop nuisible pour être le fruit du hasard? Trop bien orchestré pour ne pas être l'oeuvre d'une experte en communication? Certains n'hésitent pas à incriminer... Meghan Markle et ses proches, déjà accusés de manipuler l'opinion ces dernières semaines !

Une ancienne collaboratrice de Tatler, belle-soeur de Jessica Mulroney et proche de Meghan Markle, dans la ligne de mire

C'est notamment le cas d'un ancien expert en relations publiques, qui décrypte régulièrement l'actualité de la famille royale à travers son blog harrymarkle.wordpress.com. Le mystérieux...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé