Le 10 janvier 2015, Johnny Hallyday avait interprété son titre Un dimanche de janvier devant François Hollande et la France entière. Un morceau en hommage aux attentats de Charlie Hebdo, qui a une histoire particulière.
Johnny Hallyday : sa grosse crise de colère après les attentats de Charlie Hebdo

Il s’en est passé des choses dans Télématin ces derniers jours. Après avoir assisté à un léger accrochage entre Laurent Bignolas et sa chroniqueuse météo Nathalie Rihouet, les téléspectateurs ont eu le droit à une folle anecdote sur Johnny Hallyday. Deux ans après sa mort, survenue le 5 décembre 2017, l’interprète d’Allumer le feu fait encore l’objet de nombreuses révélations. Et cette fois-ci, elles concernent les attentats de Charlie Hebdo, qui ont eu lieu le 7 janvier 2015 dans les locaux du célèbre magazine. A l’époque, huit membres de la rédaction, un employé de Sodexo, deux policiers et un invité du journal avaient été tués par des terroristes. Un drame qui, bien qu’il se soit déroulé à des milliers de kilomètres, a profondément touché le rocker décédé à 74 ans. S’il résidait à ce moment-là à Los Angeles, le défunt mari de Laeticia Hallyday l’a vécu comme s’il y était. Immédiatement, il a donc décroché son téléphone pour demander à ce qu’on lui écrive un morceau en hommage aux victimes.

Johnny Hallyday a été marqué par les attentats

Comme l'a raconté le journaliste Frédéric Zeitoun, le papa de...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !