De sa victoire au concours de Miss France en 2000, Élodie Gossuin a gardé le souvenir d'un rêve qui s'est réalisé, mais aussi d'une nuit, celle qui a suivi son couronnement, pleine de challenges.
"J'étais perdue" : ce qu'Elodie Gossuin avait refusé le soir de son élection à Miss France

Près de vingt ans après son couronnement, Élodie Gossuin n’a rien oublié de ce soir de décembre 2000 qui l’a vue devenir Miss France 2001. Une soirée magique, qui a bouleversé sa vie, mais qui l’a aussi confrontée à l’une des ses pires angoisses, celle de quitter sa famille. Très proche des siens, la maman de quatre enfants, alors âgée de 19 ans, a vite déchanté quand elle a su qu’elle devrait passer sa première nuit en tant que reine de beauté dans le studio parisien qui accueille les Miss durant leur règne. "J’étais perdue et j’avais peur de me perdre", a-t-elle confié ce dimanche 5 juillet au Journal du dimanche.

La couronne à peine posée sur sa tête, Élodie Gossuin a alors fait le trajet en avion qui la ramenait de Monaco, où s’était déroulée la cérémonie, sans pouvoir s’arrêter de pleurer. À son arrivée sur le tarmac, celle qui est aujourd’hui animatrice radio dans la matinale de RFM, a finalement exigé de Geneviève de Fontenay qu’elle la laisse rentrer chez ses parents pour la nuit. Permission accordée, après un détour par les studios de photographie de Paris Match pour réaliser sa première couverture de Miss France.

Une séparation difficile

Il n’en sera pas de même cependant pour le reste de son règne. Très occupée par son rôle de reine de beauté, Élodie Gossuin a enchaîné les séances de dédicaces et les galas sans pouvoir rentrer aussi souvent qu’elle l’aurait souhaité dans son cocon...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !