Jean-Marie Bigard, Cyril Hanouna, Didier Raoult : Emmanuel Macron multiplie les contacts avec des personnalités de premier plan. Derrière cette stratégie, éviter qu'un candidat hors-système s'empare du pouvoir ?
Jean-Marie Bigard, « un candidat dingue » à l'Elysée : Emmanuel Macron s’inquiète

Les appels d'Emmanuel Macron en direction des personnalités en vue font jaser. Notamment ceux reçus et ébruités par Jean-Marie Bigard. Des entretiens avec le sommet du pouvoir qui semblent avoir donné des ailes à l'humoriste. Sur BFMTV ce mardi 26 mai, Jean-Marie Bigard confiait même que l'élection présidentielle de 2022 "pourrait l'intéresser." "Depuis que j'ai parlé de la présidentielle, je reçois un appel toutes les quinze secondes" se félicite l'humoriste dans les colonnes du Figaro, "j'ai créé un évènement médiatique important, cela ne m'étonne pas, je sais où sont les failles de l'être humain. Je connais la connerie humaine depuis trente-cinq ans".

Une candidature à la Coluche qui détonne et qui inquièterait même l'Elysée. "Le chef de l'Etat pense qu'il y a un risque qu'un candidat dingue prenne le pouvoir" explique un membre du gouvernement. La candidature d'une personnalité hors-système, issue du monde médiatique pourrait nuire à l'actuel chef de l'Etat et compliquer ses chances de réélection. Jean-Marie Bigard, mais pas seulement, la journaliste Elise Lucet est aussi régulièrement citée tout comme l'animateur Cyril Hanouna.

"Mieux diviser l'opinion"

"Certains commentateurs défendent l'idée qu'Emmanuel Macron pourrait avoir incité en coulisses Jean-Marie Bigard à se présenter, pour mieux diviser l'opinion" rapportent nos confrères du Figaro. A l'Elysée, cette stratégie est balayée d'un revers de main. Il n'empêche, les...