Invité au micro de Philippe Vandel sur Europe 1 ce jeudi 25 juin, Elie Semoun a réagi aux ambitions présidentielles de Jean-Marie Bigard. Une annonce vivement critiquée par l'humoriste et réalisateur, qui estime que "la politique et l'humour n'ont jamais fait bon ménage".
Jean-Marie Bigard candidat à la présidentielle ? “Une connerie” pour Elie Semoun

C'est une annonce qui n'est pas passée inaperçue dans le paysage médiatique français. En mai dernier, alors qu'il était invité à l'antenne de BFMTV, Jean-Marie Bigard s'est exprimé sur ses récents échanges téléphoniques avec Emmanuel Macron. Contre toute attente, l'humoriste a également profité de cette prise de parole pour faire part de ses ambitions présidentielles. Interrogé sur une possible candidature à l'élection de 2022, le mari de Lola Marois a affirmé qu'il était "intéressé". En découvrant les propos tenus par son collègue, Elie Semoun a été quelque peu surpris, comme il l'a expliqué, ce jeudi 25 juin, au micro d'Europe 1. "J'ai halluciné en apprenant ça, je trouve que c'est une grosse connerie", a réagi le réalisateur de Ducobu 3.

L'humoriste s'est alors demandé si Jean-Marie Bigard n'agissait pas ainsi par pur ego : "Je ne sais pas pourquoi il fait ça. C'est pour être pour flatter son ego mais il ne devrait pas, il va y laisser des plumes le pauvre", a estimé Elie Semoun face à Philippe Vandel. Selon lui, "la politique et l'humour, ça n'a jamais fait bon ménage" : "Il faut qu'on reste à notre place, on est des bouffons. On est très bien placés pour se moquer des hommes politiques mais quand, tout d'un coup, on fait partie du clan, ce n'est plus possible", a déclaré l'ancien acolyte de Franck Dubosc.

"On voit ce que ça a donné avec Coluche"

Elie Semoun a appuyé son propos, en citant l'exemple de Coluche, qui s'était...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !