Après avoir remporté un Oscar grâce à sa performance dans Bohemian Rhapsody, Rami Malek enchaîne avec un grand rôle : celui de l'antagoniste de James Bond dans les prochaines aventures de 007. Mais il a posé une condition avant d'accepter.

James Bond sera bientôt de retour pour une 25ème aventure au cinéma. Après un somptueux diptyque (Skyfall et Spectre) réalisé par Sam Mendes, Cary Fukunaga a pris la relève. Le cinéaste américain, remarqué entre autres pour son travail d’orfèvre sur la série True Detective, a été sélectionné pour diriger Daniel Craig dans sa cinquième aventure en tant que 007. Le tournage a démarré il y a quelques mois, avec un casting de qualité marqué par le retour de Léa Seydoux, Ben Whishaw ou encore Ralph Fiennes, ainsi que par l’arrivée de Rami Malek. Tout juste oscarisé pour sa performance dans Bohemian Rhapsody, l’acteur américain a accepté d’incarner le méchant de Bond 25. Il a toutefois eu une question de la plus haute importance à poser au réalisateur avant de signer.

Dans le prochain 007, Rami Malek incarnera un terroriste. « C’est un super personnage et je suis très heureux, a-t-il confié au Daily Mirror. Mais il y a une chose dont je devais discuter avec Cary. Je lui ai dit “On ne peut pas l’identifier avec un acte de terrorisme qui reflète une idéologie ou une religion. […] Donc si c’est pour ça que vous m’avez choisi, ne...