A 70 ans, Maxime Le Forestier a sorti un nouvel album, "Paraître ou ne pas être". Il partira en tournée dès le 3 octobre. Si chaleur, générosité et fidélité ont émaillé ses chansons depuis bientôt cinquante ans, aujourd'hui, le chanteur engagé continue à mettre du talent dans sa vie.
INTERVIEW. Les émouvantes confidences de Maxime Le Forestier sur le handicap de son fils

Closer : Dans votre dernier album, vous chantez "Paraître ou ne pas être/Ouh la la la question que voilà". Mais vous ne donnez pas la réponse...

Maxime Le Forestier : Il n'y en a pas ! Quand on est chanteur, on est bien obligé de paraître. Alors j'ai résolu ce problème en me montrant, comme aujourd'hui devant vous, et en me permettant, en alternance, d'être - sans paraître - en vivant deux ans sans voir personne pour écrire un album.

A qui vous adressez-vous quand vous dites "Quand tu m'as choisi/Je m'dis certains soirs/Qu'est-ce qui t'a pris ?"

A mon amoureuse, Fabienne.

Ça ne l'a pas empêchée de faire un long parcours avec vous...

Oui, trente-trois ans...

Vous avez un fils, Arthur, 29 ans, qui est chanteur lui aussi. En vit-il ?

Oui. Mais, pour lui, enregistrer un album, c'est du passé. Il s'exprime sur Internet, donne des concerts... Il a toujours été un goûteur de chansons.

Votre fils aîné, Philippe, 38 ans, est malentendant. C'est vous qui l'avez sauvé du...