Depuis son inculpation en mai 2018 pour viol présumé, Harvey Weinstein est resté en liberté surveillée grâce à une caution d'un million de dollars. Mais la procureure de Manhattan Joan Illuzzi-Orbon a demandé à augmenter celle-ci, par peur qu'il en profite pour fuir.
Harvey Weinstein prêt à fuir son procès ? Une procureure exige des mesures radicales

Si l’ouverture de son procès aura lieu le 6 janvier 2020, Harvey Weinstein était déjà de retour au tribunal de New York ce vendredi 6 décembre. Il est apparu fatigué et titubant, alors qu’il risque de ne plus bénéficier de la liberté surveillée. En effet, la procureure de Manhattan Joan Illuzzi-Orbon a demandé au juge d'augmenter sa caution. Alors qu’elle s’élevait à un million de dollars (en plus du port d’un bracelet électronique et la confiscation de son passeport), elle pourrait finalement être de cinq millions. La justification de la procureure ? L’ex-producteur n'aurait pas respecté les termes de sa liberté surveillée. Après plusieurs déplacements douteux, la femme de loi craint qu’il essaye de s’enfuir pour échapper à son procès pour viol sur de nombreuses actrices mais aussi sur mineure, qui lui fait encourir la perpétuité.

Plusieurs déplacements suspects

En effet, lors de l’audience, la procureure Joan Illuzzi-Orbon a rappelé devant le juge toutes les fois où le bracelet électronique d’Harvey Weinstein n’a plus émis de signal. Si le producteur de 67 ans a l’autorisation de voyager aux États-Unis, il doit...