Gérard Lanvin n'était pas apparu au cinéma depuis 5 ans. Et avant son rôle dans Dix pour cent, il n'avait pas tourné pendant 3 ans. Cela serait dû, selon lui, à un film avec Franck Dubosc qu'il n'aurait jamais dû accepter.
Gérard Lanvin se lâche sur le « très mauvais film » qui a failli achever sa carrière

Immense carton du box-office français, Camping est sans doute un des plus gros succès de la carrière de Gérard Lanvin. Alors lorsqu’on lui a proposé quelques années plus tard de jouer à nouveau avec Franck Dubosc, l’acteur était plutôt partant. Hélas, il s’agissait d’un « très mauvais film », comme il le regrette très amèrement ce 4 mars sur le site de BFM TV. Ce long-métrage, Pension complète, est sorti en salles le 30 décembre 2015. Vendu comme une grande comédie populaire, il n’a pourtant pas attiré les foules. « C’était un film affairiste. On s’est fait baiser. Il faut l’accepter », commente-t-il à froid. Selon lui, l’échec était couru d’avance : « Tu ne passes pas des six millions d’entrées d Camping à 200 000 entrées comme ça. Il faut qu’il y ait tout autour du film de la nullité, explique-t-il. Une fois que tu y es, tu es obligé de le jouer. »

Gérard Lanvin écarté du cinéma français pendant cinq ans

Réunissant au total près de 250 000 entrées et récoltant des critiques calamiteuses, Pension complète a mis un coup à Gérard Lanvin : « C’est très dur pour la tête. Mais en même temps, par rapport aux...

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >