Élise Lucet, l'une des figures françaises du journalisme d'enquête, est victime de son succès au quotidien. Beaucoup de personnes qu'elle croise craignent de faire l'objet d'une enquête. Elle se confie sur ces situations parfois cocasses !
Élise Lucet redoutée : sa réputation la précède jusque dans sa vie privée !

Depuis 2012, Élise Lucet fait partie des rares femmes à incarner le journalisme d’enquête. Dans Cash Investigation puis Envoyé Spécial, émission qui fête ses 30 ans, l’ancienne présentatrice des journaux télévisés du groupe France Télévisions a l’habitude, avec son équipe, d’enquêter sur divers sujets. Une réputation qui lui joue des tours au quotidien. « La dernière fois, j’étais partie acheter un téléphone portable pour ma fille qui faisait son entrée au collège. Tous les vigiles et vendeurs du magasin sont venus me voir pour me dire: ‘Vous ne filmez pas, hein!’ J’avais beau leur répondre que j’étais là en tant que mère de famille, que j’étais seule avec ma fille, sans équipe ni caméraman, ils restaient méfiants », révèle la journaliste de 56 ans lors d’une interview pour le site internet Notre temps.

Il en est de même quand Élise Lucet décide d’aller au restaurant avec ses proches. « Quand j’entre dans la salle, il y a bien dix minutes de silence avant que les gens se détendent. Ils doivent se dire: "Pourvu qu’elle ne vienne pas s’installer à côté de ma table!" Puis ils se mettent à chuchoter. C’est drôle! », s’amuse-t-elle.

Néanmoins, Élise Lucet n’a aucune envie de vivre retranchée quand elle n’est pas en tournage. Ses hobbies en dehors du travail ? Sa famille mais pas que. « La bouffe, les balades dans la forêt, aller ramasser des champignons et bouquiner. L’art aussi. Je...