Ce vendredi 3 juillet, Edouard Philippe a présenté la démission de son gouvernement à Emmanuel Macron. L'acte final d'une relation qui s'est désagrégée depuis plusieurs mois, et les derniers échanges privés entre les deux n'ont pas apaisé les rancœurs.
Edouard Philippe et Emmanuel Macron ne se quittent pas en bons termes : cette dernière entrevue compliquée

Comme les histoires d'amour, les relations entre un président et son Premier ministre finissent mal, en général. Quand Emmanuel Macron annonce son gouvernement le 15 mai 2017, un homme déjoue les pronostics : Edouard Philippe, alors globalement inconnu, député français sous l'étiquette Les Républicains, est nommé à Matignon. Pendant plus d'un an, ce duo pourtant improbable au départ semble se donner parfaitement la mesure : "Il n'y a pas l'épaisseur d'une feuille de papier à cigarette entre eux", soufflent alors régulièrement les proches des deux hommes. Au fur et à mesure, la feuille semble bien chiffonnée, et ces dernières semaines ont montré que la tension entre le chef de l'Etat et son bras droit était montée d'un cran.

"Tendu"

Malgré les démentis, multiples, l'entourage des deux camps a continué à souffler sur les braises, évoquant les dissensions au plus haut sommet de l'Etat. Le lendemain de la victoire d'Edouard Philippe au Havre, Emmanuel Macron reçoit son Premier ministre à l'Elysée. Rien ne filtre, d'abord, au sujet de cet entretien. Au point que l'hypothèse d'un maintien du Havrais à Matignon est largement relayée. Ce vendredi 3...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !