Alors que le paysage politique est plus que jamais en mouvement et que ses frontières sont de plus en plus floues, le chef de l'Etat suit d'un œil attentif deux candidatures potentielles en vue de l'échéance présidentielle de 2022, dont celle de Cyril Hanouna, qui vient de déposer une marque et un nom de domaine.
Cyril Hanouna : la vérité sur ses ambitions présidentielles

Avec cette crise sanitaire qui a paralysé le pays pendant deux mois et attisé rancunes et ambitions, Emmanuel Macron se retrouve dans une position des plus inconfortables. Si un remaniement paraît aujourd'hui indispensable, le chef de l'Etat se projette déjà sur 2022 et ses futurs adversaires. Et parmi eux, de nombreux noms de personnalités qui exercent en dehors de la politique (dans les médias, par exemple) surgissent ici et là comme candidats potentiels (Elise Lucet, Eric Zemmour, Didier Raoult), dont deux ont particulièrement attiré l'attention du président : Jean-Marie Bigard (avec qui Emmanuel Macron s'est récemment entretenu, pour un coup de téléphone qui aura fait couler beaucoup d'encre) et Cyril Hanouna.

Dans les pages du Figaro, en kiosque ce vendredi 29 mai, un proche de l'exécutif confie ainsi quant à ces supposés challengers hors-système : "Le chef de l'Etat pense qu'il y a un risque qu'un candidat dingue prenne le pouvoir." C'est dire si le sujet est pris au sérieux au plus haut sommet de l'Etat. Et si Jean-Marie Bigard joue l’ambiguïté potache quant à la question d'une éventuelle campagne, en ce qui concerne Cyril Hanouna, c'est un peu plus intrigant.

Hanouna2022.com, site déposé

Alors que la star de la chaîne C8 a déposé par l'intermédiaire de ses avocats la marque Hanouna2022 à l'INPI (ses avocats déclarant à ce propos : "Il s'agit d'éviter qu'un petit malin n'utilise cette marque à mauvais escient"), Le Figaro nous...