En pleine vague du virus Covid-19, Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, a fait une annonce choc ce jeudi 9 avril 2020 à propos du port du masque.
Christophe Castaner : cette annonce sur le port du masque qui risque de déplaire

Ce jeudi 9 avril 2020, Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur a annoncé avoir demandé aux préfets d’entrer en contact avec les maires à l’origine d’arrêtés municipaux qui rendent obligatoires le port d’un masque de protection pour lutter contre le virus Covid-19. Ces arrêtés sont passés notamment à Cannes, Sceaux ou Nice. En effet, Christian Estrosi, le maire de Nice a annoncé ce mercredi 8 avril vouloir imposer le port du masque à tout le monde. Dans ce but, il a assuré que les Niçois recevraient bientôt « un masque réutilisable pendant un mois ». Le ministre de l’Intérieur ne l’entend pas de cette oreille et a déclaré à la mission d’information parlementaire sur le Coronavirus : « J'ai demandé aux préfets de prendre langue avec ces maires pour qu'ils retirent leurs arrêtés pendant toute la période du confinement ». Mais pourquoi cette demande qui semble aller à l’encontre des mesures de sécurité ?

Un désaccord national

Christophe Castaner s’explique sur cette demande qui peut avoir l’air paradoxale. En effet, selon lui, ces arrêtés ne sont pas « cohérents par rapport à l’exigence qu’implique le confinement...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef