Dans le livre Alexia, notre fille, les beaux-parents de Jonathann Daval reviennent sur la fausse couche de leur fille. Comme une femme sur dix, Alexia a dû affronter cette épreuve.
Affaire Jonathann Daval : ce jour où Alexia a fait une fausse couche

Cette douloureuse épreuve traversée par Alexia. Avant de mourir sous les coups de son compagnon Jonathann Daval en octobre 2017, la jeune femme de 29 ans avait pour projet de mettre un enfant au monde. Sauf que comme sa soeur Stéphanie, le médecin "a diagnostiqué la présence de kystes aux ovaires qui l'empêchaient de tomber enceinte." Cette pathologie entraîne un traitement médicamenteux et une intervention chirurgicale. Mais pas d'inquiétude, Alexia pouvait "avoir un enfant avec Jonathann, comme elle le souhaitait depuis toujours" raconte ses parents dans le livre Alexia, notre fille.

Après plusieurs rendez-vous médicaux, des traitements, une opération... Alexia était enceinte. Pour l'annoncer, elle avait invité ses parents chez eux pour trinquer à la bonne nouvelle. "Je suis enceinte ! Je vais avoir un bébé" s'était-elle enthousiasmée. L'émotion était présente ce soir-là. Malheureusement, le bonheur a été de courte durée. Quelques semaines après, "Alexia m'a appelé au bar pour me dire qu'elle venait de faire une fausse couche. Elle ne pleurait pas, mais je sentais bien qu'elle était triste" raconte sa mère, Isabelle Fouillot.

Suite à cet épisode traumatisant, Alexia avait consulté le médecin de famille. "Il a dédramatisé la situation en lui expliquant qu'il n'y avait aucune fatalité, que cela allait revenir et qu'une fois le choc passé, il fallait simplement recommencer" peut-on lire dans le livre rédigé par les beaux-parents de...

Besoin de faire le point sur votre suite de carrière ? Ou de créer votre entreprise ? Découvrez notre formation prise en charge à 100% par l'état >