Un Luxembourgeois de 28 ans a coupé sa carte bleue en deux et est parti faire le tour du monde avec de l’argent virtuel.

Felix Weis, un Luxembourgeois de 28 ans s’est lancé un drôle de défi. Il est parti faire le tour du monde en n’utilisant que des bitcoins, rapporte Slate. Le bitcoin est une sorte de monnaie électronique utilisable uniquement à partir d’Internet. Avant de partir à l’aventure, le jeune homme a donc laissé ses billets à la maison et a coupé sa carte bleue en deux. Il a également promis de n’utiliser de la monnaie physique qu’en cas de besoin et que si celle-ci est obtenue grâce aux bitcoins. En effet, ces derniers permettent également d’être échangés avec de l’argent véritable.

Félix Weis a visité 14 pays

L’avantage, et peut-être le seul, d’utiliser de la monnaie virtuelle lorsque vous partez en voyage est qu’il n’y a pas besoin d’échanger votre argent contre la devise locale. Les bitcoins, fonctionnant comme un mode de paiement international, sont indépendants des banques. Félix Weis a ainsi pu visiter 14 pays. Parti d’Europe, il est allé jusqu’en Israël, en passant par la Turquie. Grâce à des sites spécialisés, il a pu se loger, manger et se déplacer, même s’il a raconté avoir dû manger la même chose durant plusieurs jours en Bulgarie, où le bitcoin ne semble pas vraiment à la mode.

Le but de son voyage a été de promouvoir cette monnaie virtuelle, et apparemment cela a plutôt bien marché. "Maintenant que je sais qu’il est possible de vivre dans quatorze pays différents grâce aux bitcoins, pourquoi revenir à l’ancien système ennuyant ?", a-t-il argué à une journaliste indépendante. Son périple n'est toutefois par terminé puisque le jeune homme a prévu de voyager ainsi pendant un an. Parti en janvier, il lui reste de beaux jours devant lui.

Publicité
Cependant, comme le rappelle Slate, la valeur du bitcoin est très instable. Dernièrement encore, cette monnaie a été sujette à un risque de scission en deux et a chuté de 29%, selon les Echos. La monnaie traditionnelle n’est donc pas encore prête de disparaitre.

En vidéo sur le même thème - Voyager autrement grâce à Internet 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité