La commissaire de bord d’un avion de la compagnie Transavia aurait eu des relations extraconjugales avec certains membres de l’équipage, à l'hôtel mais aussi... dans le cockpit !

Transavia fait actuellement face à un adversaire redoutable, rapporte Europe 1, qui reprend le quotidien De Telegraaf : un mari trompé. Ce dernier a récemment trouvé le journal intime de son épouse, commissaire de bord néerlandaise au sein de la compagnie, qui a décrit dans le document ses parties fines en compagnie de ses collègues. Avec force détails.

Le mari furieux menace de tout révéler, et la compagnie a du souci à se faire. L'hôtesse volage indique en effet dans le journal qu'il lui arrivait de s'ébattre avec ses amants... dans le cockpit de l'avion ! Les hôtesses de l'air et stewards qu'elle avait à sa charge se retrouvaient alors sans chef, et les pilotes devaient avoir un peu de mal à se concentrer. Une attitude qui porte atteinte à la réputation de la société en matière de sécurité.

À lire aussi – Orgies, sextape, prostituées… : les plus gros scandales sexuels dans le foot

Experts en ébats aéronautiques

L'accusée assure qu'elle n'a jamais mis les passagers en danger. Elle garde encore secret le nom de ses conquêtes, d'autant que certaines sont mariées comme elle. En attendant, Transavia a porté plainte pour tenter de se désolidariser de son employée. Le jugement aura lieu le 24 octobre prochain.

Publicité
Malheureusement pour la compagnie, comme l'explique Géraldine Woessner sur Europe 1, il est trop tard. La presse néerlandaise s'est déjà saisie de l'affaire. Les journaux inviteraient même des experts pour discuter de la possibilité de faire l'amour dans le cockpit. Selon leurs analyses très poussées, le meilleur endroit serait apparemment le strapontin placé derrière les sièges des pilotes. Cela éviterait d'actionner accidentellement la mauvaise commande. Nous voilà rassurés.

Vidéo sur le même thème – Panique dans l'avion

Publicité