Compagne du célèbre humoriste jusqu’à la mort de ce dernier, la journaliste et écrivain Fred Romano a également été actrice dans les années 1980. Aujourd’hui exilée en Espagne, elle a bien voulu répondre à nos questions.

© Facebook / Fred Romano

C’est en 1981 que Fred Romano devient la compagne de Michel Colucci, dit Coluche. Entre la jeune actrice de 20 ans, et le célèbre humoriste presque quarantenaire, s’installe alors une relation agitée, que l’intéressée décrira vingt ans plus tard dans son livre Le film pornographique le moins cher du monde (éditions Pauvert).

Dans ce livre, Fred Romano revient sur son quotidien avec celui qui était alors le comique préféré des Français. Un quotidien marqué notamment par la drogue dont Coluche et elle faisaient régulièrement usage, et par un libertinage post-soixante-huitard. De Michel Colucci, la jeune actrice attendra même un enfant, dont elle avortera peu après.

A lire aussiLes citations de Coluche

Mais peu avant la mort du comique en juin 1986, le couple se sépare et Fred Romano continue sa carrière d’actrice en tournant quelques films notamment avec Josiane Balasko, tout en écrivant à côté des nouvelles, romans et œuvres diverses.

En Espagne, Fred Romano s’adonne à sa passion de l’écriture

Aujourd’hui installée en Espagne, Fred Romano a bien voulu répondre à nos questions, et tout d’abord sur sa santé. En 2002, on lui a diagnostiqué une sclérose en plaques assez grave pour que sa vie soit en jeu. Mais désormais, la cinquantenaire est définitivement considérée comme "stabilisée" de la sclérose en plaques, bien qu’handicapée à 65 %. "Un petit miracle vu que j’ai refusé la cortisone qui me provoquait de terribles effets adverses", nous explique-t-elle. Pour se soigner, Fred Romano a eu recours à "des eaux thermales hongroises contenant des éléments rares (venus sur Terre avec une météorite)". "Mais j'ai toujours la maladie, tient-elle à souligner. Cependant, selon les neurologues espagnols, elle ne peut plus me tuer."

Fred Romano vit désormais en Catalogne où elle a été élevée, et qu’elle considère comme son "paradis" sur terre. "Bien que née à Paris, je me suis toujours sentie immigrée en France. Je me suis fait casser la gueule à l’école et on m’appelait la ‘pingouine’", se souvient-elle amèrement. C’est donc au-delà des Pyrénées que la dernière compagne de Coluche vit sa passion pour l’écriture. Déjà auteur de plusieurs nouvelles et romans couronnés de prix littéraires, l’ancienne actrice des années 1980 vient de traduire un texte de 1612 dont elle démontre qu’il est la première œuvre de Cervantès, le père de Don Quichotte. "Je suis aussi en train de travailler sur un texte très dur sur les prisons de femmes", nous précise celle qui est à la recherche d’un éditeur.

Depuis sa brouille avec Coluche, elle ne veut plus travailler pour le cinéma français

Un présent et un futur qui se conjuguent avec littérature donc. Quant au passé, Fred Romano ne souhaitent plus tellement revenir dessus. De sa carrière d’actrice, l’ancienne compagne de Coluche ne garde pas que des bons souvenirs. "A partir du moment où on était fâchés avec Coluche, je n'ai plus jamais travaillé pour le ciné français", raconte-t-elle avant d’énumérer les réalisateurs avec qui elle a eu maille à partir. "[Josiane] Balasko m'a fait répéter 25 fois une prise très difficile (physique, avec du texte et des marques au sol), donc je me suis dit que plus jamais je n'autoriserai quelqu'un à me torturer de la sorte, se souvient-elle (…) Mais le pire, c'était Claude Berry, complice avec Michel [Colucci] : il l'a défendu quand Michel m'a cassé une côte à coups de pied parce que j'avais jeté 10 g d'héroïne à lui aux toilettes. C'était Claude Berry qui lui fournissait la drogue durant le tournage de Tchao pantin."

Publicité
Toutefois, Fred Romano n’a pas abandonné le cinéma pour autant. "Je serais ravie de retravailler pour le cinéma, par exemple à l'écriture, mais c'est en Catalogne que je travaille sur des scénarios", explique celle qui, loin du tumulte parisien des années 1980, vit désormais d’écriture et d’eau fraîche, postant de temps à autre sur son Facebook des images d’elle avec Coluche.

Vidéo sur le même thème : Plus de 3 000 motards rendent hommage à Coluche 

Publicité