Aux côtés de François Hollande ce week-end pour une courte visite à Tulle, Valérie Trierweiler a visiblement eu du mal à contenir son énervement face aux journalistes qui suivaient le couple présidentiel.

François Hollande s’est accordé ce week-end une petite escapade corrézienne pour fuir durant quelques heures le tumulte de la capitale et du scandale de l’affaire Cahuzac. Accompagné de Valérie Trierweiler, le président s’est offert une petite balade dans les rues de Tulle, histoire de croiser peut-être quelques visages familiers et sympathiques. La presse était elle aussi de la partie, ce qui n’était pas forcément du goût de Valérie Trierweiler. La compagne du chef de l’Etat a en effet perdu son sang froid et a violemment écarté de son chemin l’un des caméramen.

« Ça va là maintenant ! »Sur les images révélées par Le Petit Journal de Canal +, on peut en effet voir Valérie Trierweiler, apparemment un peu énervée, tirer d’un coup sec sur la capuche du journaliste et lui lancer : « Ça va là maintenant, ça va ! ». Elle-même journaliste, la Première dame semble décidément avoir bien du mal à s’accommoder de l’exposition médiatique qui est maintenant la sienne depuis l’élection de François Hollande en mai dernier.

Publicité
Paris Match, ce « journal de merde »Au mois de février, Valérie Trierweiler s’en était prise à son employeur après que le magazine Paris Match ait consacré un article au couple présidentiel, assorti d’une photo de couverture où l’on pouvait voir François Hollande et Valérie Trierweiler se promener sans les jardins du Luxembourg. « Je viens de découvrir ton journal de merde ! » aurait-elle alors balancé sur le répondeur d’Olivier Royant, le directeur de la rédaction.