Le conducteur du 38 tonnes qui a causé la mort de Coluche le 19 juin 1986 s’est confié à l’hebdomadaire Le Petit Niçois ce vendredi. Depuis maintenant 27 ans, l’homme était resté discret, essayant d’oublier le drame.

Dans une interview accordée à l’hebdomadaire Le Petit Niçois, le conducteur du camion qui a tué sur la route l’humoriste Coluche près de Grasse le 19 juin 1986 se confie. Albert Ardisson, âgé aujourd’hui de 75 ans, était resté discret depuis maintenant 27 ans sur l’accident qui avait marqué de nombreux Français.

Une dépression "très grave"Alors qu’un rond-point  au nom de Coluche va bientôt être inauguré, le chauffeur a expliqué qu’il a essayé d’oublié ce drame qui l’a plongé dans une "très grave dépression". "Je ne l’ai pas vu. Il a débouché. Je l’ai vu quand il a tapé là. Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise d’autre ? Il allait vite, très vite !", a ainsi confié le septuagénaire.

Publicité
Le journaliste de l’hebdomadaire niçois Olivier Porri-Santoro a par ailleurs déclaré que la recherche du conducteur du poids-lourd lui a pris pas moins d’un an. "Je me suis retrouvé face à cet homme que j’ai immédiatement reconnu, grâce aux archives de l’époque, qui étaient les seules", a-t-il ainsi déclaré.L’accident à l’époque avait beaucoup marqué l’opinion publique, l’humoriste était la mascotte des Français avec ses sketchs acides, sa campagne à l’élection présidentielle de 1981 ou encore la création des Restos du Cœur et du spectacle des Enfoirés. Le drame avait par ailleurs inspiré Renaud qui composé une chanson intitulée "Putain de camion".

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité