Le service public de transports dévoile désormais en direct sur son site la liste de tous les objets trouvés dans les différentes gares de France. Parmi eux, des objets insolites…

Valise, carte de crédit… mais aussi violon ! La SNCF fait sa liste à la Prévert en publiant chaque jour sur son site de données les nombreux articles oubliés dans les trains et les gares par les usagers.

Le nombre d’objets déposés aux bureaux des objets trouvés est assez impressionnant : chaque année, près de 250 000 articles sont retrouvés par la SNCF dont un tiers seulement est récupéré par leur propriétaire.

Les gares où le plus d’objets ont été retrouvés sont – sans surprise – les gares parisiennes (environ 20 % du total) avec en première position la Gare Montparnasse suivie de celle de Strasbourg, de la Gare de Lyon (Paris), Gare du Nord, Gare de l’Est, Paris Saint-Lazare, puis Lille, Bordeaux, Marseille et Rennes.

En moyenne, 600 objets sont perdus par jour

S’agissant des objets à proprement parler, les cinq premières catégories, là aussi, ne sont pas une surprise : en premier, vient la bagagerie (sacs, valises…), puis les appareils électroniques et informatiques, puis les vêtements et chaussures, les portefeuilles, et enfin les documents administratifs (pièces d’identité, papiers professionnels). Concernant le type d’objet, les téléphones portables sont les articles les plus perdus, suivis des portefeuilles, des clés et des sacs à dos.

A lire aussi Attaque du Thalys : le président de la SNCF annonce des mesures de sécurité

En moyenne, ce sont près de 600 objets qui sont retrouvés par jour dans les gares françaises avec des augmentations significatives lors des vacances, surtout estivales. Le jour où le plus d’objets perdus ont été enregistrés étant le 15 juillet 2014, avec 1 345 articles. Dans la rubrique technologie, chaque mois, ce sont près de 2000 téléphones portables qui sont perdus, 500 ordinateurs et 250 tablettes tactiles. Côté bagagerie, ce sont 1 400 sacs à dos ou encore 500 sacs à main qui sont ainsi perdus mensuellement.

Des fauteuils roulants, une valise remplie de culottes…

Parmi les objets insolites, la SNCF affirme avoir retrouvé, depuis octobre 2013, 27 fauteuils roulants (dont 6 rien que pour le mois d’août de cette année), ou encore 20 déambulateurs. Sur son site, le Télégramme a répertorié les objets incroyables que les usagers ont oubliés dans les gares bretonnes : un cormoran empaillé, des tortues et des canetons vivants, une valise remplie… de caleçon appartenant à un PDG "connu de la région" quimpéroise, une autre contenant 75 chèques de 30 euros appartenant à un médecin, ou encore une urne funéraire.

Les objets trouvés sont conservés pendant un mois

Pour que tous ces objets retrouvent le plus rapidement leur propriétaire, la SNCF a mis en place un site internet permettant de retrouver un objet perdu ou de déposer un objet trouvé dans un train ou une gare. Les articles apportés sont conservés pendant un mois dans le bureau des objets trouvés sauf les "matière périssables ou dangereuses" qui sont immédiatement détruites. Si le propriétaire n’a pu être retrouvé pendant le mois, l’objet est soit détruit, soit remis à l’Administration des Domaines qui le revendra au bénéfice de l’Etat, soit cédé à une association caritative.

Publicité
Pour retrouver rapidement son objet fétiche, la SNCF conseille de les personnaliser à l’aide d’un "simple autocollant, badge, porte-clés…", comme d’inscrire les nom et prénom de l’enfant sur l’étiquette des doudous. D’ailleurs, les sacro-saints doudous ont droit à un mot-clé spécifique (#doudou) sur les réseaux sociaux… Et si le propriétaire retrouve son bien, son étourderie lui coûtera entre 5 et 10 euros, selon la valeur de l’objet, "pour participer aux frais de gestion du service" en charge des objets trouvés.

Vidéo sur le même thème : SNCF : reprise du trafic en Languedoc-Roussillon après les intempéries