Invitée à l’émission Grands Rendez-vous, Nathalie Kosciusko-Morizet a fièrement prôné l’ère de la transparence à la mairie de Paris si elle était élue en 2014. Une proposition qui revêt un air de déjà vu...

"Je fais une proposition qui sera de rendre publique, très facilement accessible, l'ensemble des subventions qui sont données. Et quand il s'agit d'associations d'arrondissement, que ce soit débattu au niveau des quartiers, que ces choix-là puissent être partagés", a annoncé Nathalie Kosciusko-Morizet dimanche dans l‘émission de radio Grand Rendez-vous sur Europe 1, en partenariat avec I-télé et Le Parisien. Rien de notable a priori. Sauf que ce qu’elle a présenté comme une nouveauté existe depuis un bon moment déjà. En effet, le conseil de Paris est public. Il est par ailleurs possible de revoir les conseils municipaux en vidéo sur le site de la mairie. Quant aux subventions, un bilan des sommes reversées est consultable sur le site.

On peut par exemple y apprendre que Paris a versé 41.461 euros au secours Catholique en 2011. La même année, la ville distribué 350.000 euros au Sidaction. "Chaque année, environ 3.000 associations sont subventionnées par la Ville", est-il également indiqué.

Publicité
NKM est-elle en terre inconnue à Paris ?Ce lundi 25 février, Nathalie Kosciusko-Morizet ne sera officiellement plus maire de Longjumeau, une commune de moins de 22.000 habitants située dans l’Essonne. La députée UMP est pressentie comme favorite pour porter les couleurs de son parti dans la capitale en 2014. Problème, celle que l’on présente comme la bobo de droite ne semble pas très à l’aise lorsqu’il s’agit de parler du fonctionnement actuel de la ville de Paris. Nathalie Kosciusko-Morizet avait par exemple affirmé que la fréquentation des bus à Paris avait baissé car le nombre d'engins avait diminué. Or France Info avait démenti cette déclaration en expliquant, au contraire, que le nombre de bus avait augmenté et que si les usagers le prenaient moins c’est parce qu’ils privilégiaient le tramway. Une chose est sûre, ce genre de flottement risque de faire les choux gras de l’opposition.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Publicité