Issue de la promotion Voltaire, Claude Revel a récemment été nommée à la Cour des comptes. Un poste qui lui permettra de recevoir l’un des salaires les plus élevés de la fonction publique.

Un nouvel énarque de la promotion Voltaire vient d’être nommé par le président François Hollande. Le chef de l’Etat vient en effet de choisir Claude Revel pour occuper le poste de conseillère maître en service extraordinaire à la Cour des comptes, rapporte Le Point.Agée de 60 ans, l’énarque touchera ainsi 15 500 euros par mois, soit l'un des salaires "les plus élevés de la fonction publique". L’hebdomadaire rappelle également qu’elle avait déjà été nommée à un poste privilégié il y a deux ans. Elle avait pris la direction de la Délégation interministérielle à l’intelligence économique. Et Le Point de préciser que son prédécesseur avait alors été "remercié par l’Elysée de façon brutale".

D’autres "camarades de promo" ont été nommés dans les hautes sphères de l’Etat

Publicité
Ce n’est pas la première fois depuis le début de son mandat que François Hollande nomme un de ses anciens "camarades" dans les plus hautes sphères de l’Etat. Colette Horel a en effet été choisie par le chef de l’Etat pour occuper le poste de conseillère d’Etat en service extraordinaire, tandis que Jean-Pierre Jouyet a pris les fonctions de secrétaire général de l’Elysée et Pierre-René Lemas les commandes de la Caisse des Dépôts. Deux autres anciens étudiants que François Hollande a côtoyés sur les bancs de l’ENA font également partie du gouvernement : Ségolène Royal, la ministre de l’Ecologie et Michel Sapin, le ministre des Finances.

 Vidéo sur le même thème - Bussereau : "on pourrait appeler ma région 'promotion voltaire' "

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité