Christiane Taubira, la garde des Sceaux a été mariée pendant vingt ans à Roland Delannon. Découvrez ou redécouvrez cinq anecdotes sur le couple qu’ils formaient.

1/ Ensemble, ils ont eu quatre enfants

Christiane Taubira et Roland Delannon sont séparés depuis plus de quinze ans. En vingt ans de mariage, ils ont eu quatre enfants, deux filles et deux garçons, dont on sait très peu de choses. Dans son livre Météores (Flammarion), la ministre révèle pourtant que son aîné s’appelle Lamine et qu’il a plusieurs fois eu affaire aux gendarmes de Cayenne (Guyane).

2/ Elle l’aime toujours

"Je souffre d’un chagrin d’amour", a confié Christiane Taubira à Paris Match l’année dernière. "Je suis toujours amoureuse de mon mari. Sauf que, dans mon mental, il n'est pas concevable que je revive avec lui", expliquait-elle. La membre du gouvernement faisait alors référence à leur rupture en 1998, après que Roland Delannon s’est présenté sur un liste dissidente de la sienne.

A lire aussi - Christiane Taubira : "j'ai le droit d'avoir des coups de blues"

3/ Il a fait de la prison

Christiane Taubira et Roland Delannon se sont rencontrés à la fin des années 1970 en Guyane.  Elle était alors fraîchement diplômée tandis que lui était à la tête du MOGUYDE, le mouvement guyanais pour la décolonisation. Celle qui allait devenir ministre sous François Hollande y a d’abord adhéré, puis leur relation amoureuse a débuté. Le mouvement s’est ensuite radicalisé, forçant le jeune couple à vivre dans la clandestinité. "Tous les deux jours je devais changer de lieu, tout en trimbalant un bébé de deux mois", a raconté Christiane Taubira lors d’une interview accordée à Street Press.

Et puis un jour Roland Delannon a été arrêté. Accusé d’avoir fomenté un attentat contre des installations pétrolières, il a même été condamné à une peine de prison ferme. Il a ainsi passé un an et demi à la prison de la Santé en métropole.

A lire aussi - Christiane Taubira : jamais sans son vélo ?

4/ Ils ont créé un parti politique

Après la libération de Roland Delannon, le couple a poursuivi son engagement politique. Celui-ci a cependant pris une nouvelle tournure au lendemain de l’élection de François Mitterrand en 1981. Le climat s’est apaisé en Guyane, si bien que les ex-époux sont sortis du militantisme indépendantiste pour créer leur propre parti politique. Walwari, qui veut dire "éventail" en créole, a ainsi vu le jour. Son objectif : combattre la corruption sur l’île.

En 1993, Christiane Taubira a même été élue députée sous cette étiquette pour la toute première fois. Mais en 1998, leur couple a volé en éclat après que Roland Delannon a décidé de se présenter sur une liste dissidente. "J'ai sous-estimé le poids du regard social de la société guyanaise. J'ai compris trop tard que cet homme, d'une très grande valeur, m'a appelée au secours cinquante fois. Depuis, j'ai pris conscience de tout ce que j'ai loupé", a confié la ministre à l’hebdomadaire à propos de cet épisode douloureux.

5/ Elle aurait dû sortir un album

Publicité
On se souvient des vers récités par Christiane Taubira à l’Assemblée en 2013 en plein débat sur le mariage pour tous. Mais la poésie n’est pas la seule passion de la ministre. Celle-ci serait également férue de musique. A tel point qu’elle était même sur le point de sortir un disque en 2012 mais que ce projet a été "court-circuité" par sa nomination au sein du gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour :