Certains travaux réalisés dans votre habitation principale donnent droit à un crédit d'impôt. Explications.

Des travaux liés au développement durable

Propriétaires comme locataires peuvent bénéficier d'un crédit d'impôt pour certaines dépenses engagées dans leur résidence principale en faveur du développement durable.

 

Pour quels travaux : les équipements utilisant les énergies renouvelables (solaire, éolien, bois, hydraulique), les pompes à chaleur, les équipements de raccordement à un réseau de chaleur, certains travaux d'isolation.

 

Les taux du crédit d'impôt varient selon les équipements et les travaux : de 11 à 32% (15% sur un appareil de chauffage au bois ou biomasse, ou 26% pour une pompe à chaleur thermodynamique par exemple*).

 

Publicité
Les conditions : depuis le 01/01/2013, le logement doit avoir plus de 2 ans. Le montant des dépenses ouvrant droit à ce crédit est plafonné à 8 000 euros pour une personne seule et 16 000 euros pour un couple (imposition commune) par période de 5 ans pour les dépenses payées jusqu'en 2015. Cette somme est majorée de 400 euros par personne à charge.

 

* rendez-vous sur le site de l'Ademe pour connaître les taux et les caractéristiques des équipements soumis au crédit d'impôt.

 

Publicité