La ville de Fleurance, dans le Gers, accueille cette année la 26ème édition de son festival d'astronomie. Découvrez les théories des scientifiques présents sur la possibilité d'une vie extraterrestre.

À l’instar des Nuits des Étoiles du week-end dernier, le 26ème festival d’astronomie se consacre à un sujet particulier : "au fil de l’eau, à la recherche de la vie". À cette occasion et jusqu’au 12 Août, une cinquantaine de scientifiques seront à Fleurance, dans le Gers, pour présenter leurs recherches. Certains ont fait part de leurs théories sur l'existence de potentiels extraterrestres.

France 24, qui cite l’AFP, rapporte le témoignage de Brigitte Zanda, experte en météorites. Selon elle, présumer que la vie existe sur d’autres planètes est "de l’ordre de la croyance". Elle ajoute avec prudence : "on ne sait pas encore ce qu'est vraiment la vie".

À lire aussi – Les Martiens tentent-ils de nous contacter… en morse ?

Une forme inattendue

D'après les chercheurs, la forme que prendrait la vie en dehors de notre planète serait bien loin des fantasmes servis par la fiction ou par de prétendus "témoins" d'une rencontre avec un alien. Pierre Thomas, professeur à l’École normale supérieure de Lyon, a affirmé à l'AFP que prêter "deux bras et deux jambes" à de potentiels aliens serait absurde. Il imagine qu'un être vivant, en dehors de la Terre, serait tout au plus un amas de cellules.

Publicité
Brigitte Zanda affirme toutefois que "si la vie s'est développée, il est probable qu'il y ait une intelligence". Jean-Marc Lévy-Leblond, physicien et essayiste, estime quant à lui que la technologie humaine est assez évoluée pour "détecter un signal (...) à plusieurs dizaines d'années lumière". Selon lui, les aliens n'ont pas la possibilité d'émettre le moindre message, notamment s'ils sont emprisonnés sous une couche de glace de plus de 30 kilomètres. Une épaisseur qui les rendrait invisibles aux appareils d'observation. Ou alors ils sont beaucoup plus avancés que nous... et se cachent très bien.

Vidéo sur le même thème – La Nasa découvre une planète "semblable" à la Terre

Publicité