Loin des villages, quelques sites inspirés conservent des églises qui, pour être lointaines et parfois même sembler abandonnées, n'en sont pas moins habitées.

Des églises inspirées

Près de Céreste, les ruines du monastère de Carluc sont au cœur de la forêt. Au creux d'un vallon bercé de sources, subsiste le moignon d'une église émouvante, attachée au rocher, et qui semble suspendue, en attente d'une nouvelle résurrection. Tout autour, dans la forêt légère, on se promène entre des chapelles et des tombes. Certaines, en forme de sarcophages, sont creusées à même le roc.

Protégée par trois tilleuls majestueux, l'église de Lure, isolée très haut dans la montagne, est ouverte à tous vents. Mais elle est veillée par une statue dorée de la Vierge qui la protège et illumine les visiteurs.

Villages de lumière

Autour de Forcalquier, la Sous-préfecture, plusieurs églises et monastères invitent à la visite. A Lurs, village noble perché sur son éperon rocheux, une église muette reste habitée du souffle fervent de ses paroissiens d'antan, mais aussi par ceux de maintenant. Et il faut visiter aussi celles de Mane, Simiane, Cruis, et Forcalquier.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.