"Les commerçants locaux font trop la sieste", "la plage était trop ensablée"... Découvrez les plaintes les plus absurdes adressées par les voyageurs aux tour-opérateurs !

Nous avons lu dans la brochure de l'hôtel que les coiffeurs ne peuvent venir dans les chambres. Ma femme et moi sommes coiffeurs. Pouvons-nous quand même louer une chambre dans cet hôtel ?

Personne ne nous avait prévenus qu'il y avait des poissons dans la mer. Les enfants ont été effrayés !

J'ai été enfermée dans ma chambre d'hôtel par le staff...

''La cliente avait en fait compris le signe "ne pas déranger" de la porte comme une consigne de rester enfermée.''

J'ai été piqué par un moustique. Personne ne m'avait prévenu que les moustiques piquaient !

Il était de votre devoir en tant que tour-opérateur de nous prévenir de l'éventualité de cohabiter avec des amis bruyants et sans éducation !

Notre séjour prévoyait une journée dans un parc d'attraction aquatique. Seulement, personne ne nous a dit qu'il fallait nous équiper de maillots de bain et de serviettes !

Je crois qu'il aurait été bien que la brochure indique que certains types de biscuits n'étaient pas vendus dans les boutiques locales.

Nous avons mis 9 heures d'avion pour revenir de Jamaïque en Angleterre alors que les Américains mettent 3 heures pour rentrer chez eux. C'est inégal !

Le sable sur la brochure décrivant notre lieu de séjour était jaune. Or, en réalité, il était blanc.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.