Au secours ! Vacances maudites !

Mes vacances en 2010 en un mot : galère.

Nous avions prévu de passer une semaine à Chypre en juin. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu, loin de là.

15 heures d'attente pour une roue !

Nous nous sommes présentés à cinq heures du matin à l'aéroport à Paris pour un décollage vers sept heures. L'embarquement opéré, nous avons été invités à débarquer suite à une avarie constatée par le commandant de bord. Dès cet instant, de longues heures ont commencé à défiler.

En effet, la roue du train d'atterrissage était défectueuse, il fallait la changer. Mais pas de chance encore quand celle-ci a enfin été remplacée, il a été constaté que ce n'était pas la bonne roue.

N'ayant pas de roue à disposition, il a été nécessaire d'aller en chercher une à Amsterdam (car la compagnie aérienne était hollandaise). Au terme de son acheminement sur Paris, la roue n'a pas pu être mise en place car le personnel était au terme de son temps de travail.

Il a été décidé de faire venir un avion basé à Nantes.

Le périple a duré ainsi 14 heures, même 15 puisque nous avons enfin pu décoller à 21 heures. C'était long. Mais le cauchemar ne s'arrête pas là.

A notre arrivée à destination, nous n'avons pas pu récupérer nos bagages faute de leur acheminement. Nous avons par la suite appris qu'ils avaient été oubliés à l'embarquement à Paris.

Nous avons eu la chance, si l'on peut dire, de les récupérer deux jours plus tard dans un assez triste état puisque éventrés. Deux jours où nous avons patienté avec rien et ne pouvant rien entreprendre sur notre lieu de vacances ! La fin de la galère ?_

Pour clore cette aventure cauchemardesque, à notre arrivée à l'hôtel, après 15 heures d'attente à l'aéroport, et plus de deux heures de bus pour nous acheminer à notre hôtel, nous avons été orientés vers le mauvais hôtel !Ne parlant pas ni le grec, ni l'anglais, il fut très difficile de se faire comprendre surtout à 5 heures du matin.

Après maints appels et tentatives de compréhension, nous avons été conduits à notre hôtel en taxi. Et la galère s'est terminée ainsi.

Vive les vacances 2010 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.