Pas besoin de passer la nuit dans un grand palace pour ressentir l'envie compulsive de repartir avec un souvenir de la chambre d'hôtel... Certains objets peuvent être pris sans problème, d'autres non. Le point avec Planet.fr.
Sommaire

Les shampoings, savons, dentifrices...

Vous avez pour habitude de rapporter avec vous les petits échantillons de shampoing, savon et dentifrice ? Aucun problème, vous avez le droit de le faire...

Ces produits sont mis à la disposition des clients qui peuvent partir avec s'ils le souhaitent.

La papeterie, les crayons, les cendriers à l'effigie de l'hôtel, les ampoules...

Pour les papiers, les crayons et les cendriers à l'effigie de l'hôtel, c'est le même principe, vous pouvez partir en les emportant.

Parfois, certains clients partent en emmenant avec eux les ampoules électriques de la chambre, ou encore les fruits de la corbeille... Si cela peut paraître étrange car ces objets ne portent pas la marque de l'hôtel, cela est pourtant toléré.

Les peignoirs, les pantoufles...

Même si les clients sont souvent tentés de le faire, sachez qu'il est interdit par la loi d'emporter les peignoirs et les pantoufles mis à disposition des clients de l'hôtel.

Parfois, certains hôtels sont plutôt tolérants, mais ça n'est pas une règle générale !

Attention, la majorité des hôtels fait un tour dans la chambre avant votre départ pour vérifier que peignoirs et pantoufles n'ont pas disparu. Si c'est le cas, leur montant peut purement et simplement être rajouté à votre note (comptez 100 à 300 euros pour un peignoir). Enfin, certains hôtels équipent les peignoirs et pantoufles de puces et codes-barre, leur permettant de détecter le vol d'objets.

Serviettes, draps, oreillers, couettes...

Comme pour les peignoirs et les pantoufles, vous ne pouvez pas repartir de l'hôtel en emportant les serviettes de toilettes, les draps, les oreillers ou les couettes.

Certains hôtels affichent même clairement les prix de ces objets, pour annoncer la couleur s'il venait l'idée à l'un de leurs clients de s'en emparer, ou si des clients souhaitent acquérir ces pièces.

Là encore, certains hôtels équipent les serviettes de toilettes, draps, oreillers et couettes de codes-barre ou de puce afin de détecter un éventuel vol.

Les téléviseurs, tableaux, matelas, sommiers...

Ca peut paraître incroyable, mais selon l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH), certains clients n'hésitent pas à repartir avec les téléviseurs, les tableaux qui décorent la chambre, le matelas ou même le sommier de leur lit !

Inutlie de préciser que de tels agissements sont parfaitement illégaux !

Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.