La liste noire annuelle de la Commission européenne recensant les compagnies aériennes interdites de vol en Europe vient de tomber. 120 transporteurs qui ne respectent pas les normes de sécurité sont concernés. 
(Illustration)Istock

 

Compagnies aériennes : 120 transporteurs ne peuvent plus voler en Europe

C’est officiel. La Commission européenne a publié ce 14 juin sa liste actualisée des compagnies internationales interdites de vol en Europe pour cause de non-respect des normes de sécurité. Quand certains transporteurs sont de nouveau autorisés à voler, d’autres en sont désormais privés.

La précédente liste de 2017 comprenait 178 noms. En 2016, 216. Aujourd’hui, c’est près de 120 compagnies de 21 pays différents qui sont concernées. La liste noire est mise en place par un règlement du Parlement et du Conseil européen de 2005. Son but : garantir une meilleure transparence pour les compagnies mais surtout la meilleure sécurité qui soit aux voyageurs. Comme le souligne Le Figaro, cette liste se scinde en deux : "Annexe A" recense les transporteurs aériens interdits de vol en Europe et "Annexe B" répertorie ceux qui peuvent voyager en Europe, mais sous plusieurs conditions. Sur la première (Annexe A), c’est 114 compagnies provenant de 15 pays différents qui sont enregistrés.

A lire aussi : Retards, annulations... Quelles sont les compagnies aériennes les moins fiables ?

Compagnies aériennes : 21 pays interdits de vol en Europe

Cette année, la liste de la Commission européenne concerne 21 pays différents. L'Afghanistan, la République Démocratique du Congo, le Congo, Djibouti, la Guinée équatoriale, l'Érythrée, le Kirghizistan, le Liberia, la Libye, le Népal, Sao-Tome-et-Principe, la Sierra Leone et le Soudan ont vu l’ensemble de leurs transporteurs prohibés. Même sentence pour l’Angola et le Gabon où seules une ou deux compagnies sont autorisées à voler sous certaines conditions. Les pays qui ont une seule compagnie interdite : L'Iran, l'Irak, le Nigéria, le Venezuela, le Suriname et le Zimbabwe.

Du côté de la liste Annexe B, ce sont six transporteurs aériens qui sont interdits de vol dans l’Union Européenne mais avec certains types d’appareil uniquement. C’est le cas de l'Afrijet, Nouvelle Air Affaires SN2AG du Gabon et Afrique du Sud, Air Koryo de République populaire démocratique de Corée, Air Service Comores des Comores, Iran Air d'Iran et TAAG Angola Airlines d'Angola.

Compagnies aériennes : des progrès en matière de sécurité pour l’Indonésie

Au vue de l’évolution en matière de sécurité aérienne en Indonésie, l’ensemble de ses compagnies ont été retirées de la liste. Le pays a nouveau autorisé a fait de remarquable avancée : un nouveau système qui envoie des alertes aux contrôleurs du trafic aérien des états de l’Union Européenne afin "d’empêcher les avions dangereux d’entrer dans l’espace européen". Tous les transporteurs aériens indonésiens avaient été inscrits sur la liste en juin 2007. Jusqu'à présent, seulement sept compagnies étaient autorisées à voler dans le ciel européen. Parmi eux : la Garuda Indonesia, Airfast, Mandala Airlines et Premiair.

Bruxelles, dont l’Antenne se fait l’écho, précise bien que cette liste n’a pas pour unique but de maintenir des niveaux de sécurités élevés, mais elle aspire aussi à "aider les pays concernés à améliorer leurs niveaux de sécurité dans le but ultime de ne plus figurer sur la liste".

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Compagnies aériennes : qui sont les transporteurs interdits en Europe ?

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.