Une entreprise propose de réduire le coût de vos voyages en train en échange d'un service. Cette contrepartie permet de rentabiliser les déplacements en TGV.
AFP

Astuce pour réduire le prix des billets de TGV : devenez livreur

L’entreprise LivingPackets a la solution pour faire baisser le coût des billets de train. Pour en bénéficier, les voyageurs doivent revêtir une double casquette. L’entreprise nantaise propose aux usagers du TGV de transporter des petits colis contre rémunération, rapporte 20 Minutes.

A ce jour, deux lignes sont concernées par ce service. La première entre Paris et Londres et, depuis le mois d’août, une seconde entre Lille et Paris. Pour la société, il s’agit de créer des lignes de transport de marchandises en rentabilisant les déplacements existants.

"Non seulement on ne rajoute pas de trafic sur les routes mais, à ce jour, il n’y a pas de moyen plus rapide et plus écologique d’acheminer un colis entre Lille et Paris", explique Denis Mourrain, le directeur général de LivingPackets, au quotidien.

A lire Aussi : Bora Bora,Tahiti... Voyage au cœur des joyaux polynésiens

Astuce pour réduire le prix des billets de TGV : 18 euros par trajet

Pour les voyageurs intéressés, la démarche est assez simple. Après s’être inscrits sur l’application, ils sont informés qu’un colis est disponible pour être acheminé dès qu’ils arrivent sur le quai de la gare. Ils peuvent alors aller le récupérer chez un commerçant partenaire, indique 20 Minutes.

Que les futurs livreurs se rassurent, les colis ne sont pas volumineux. "Pour l’instant nous proposons des sacs sécurisés pouvant contenir jusqu’à 4 kg", précise Denis Mourrain au journal gratuit. LivingPackets facture 18 euros l’acheminement de gare à gare en utilisant ce réseau de transport. Côté rémunération du voyageur-transporteur, celui-ci peut gagner jusqu’à 12 euros par sac.

Le directeur de la société nantaise a indiqué a 20 Minutes avoir réalisé "quelques dizaines de livraisons" sur la ligne Paris-Lille. "C’est encore peu mais nous ne fonctionnons pour l’instant que par le bouche-à-oreille. Pour autant, le marché du colis ne cesse d’augmenter et devrait atteindre un milliard d’envois par an d’ici deux ans", précise-t-il.

Le secteur du transport de marchandises est donc en pleine expansion et Denis Mourrain voit grand. En plus de l’ouverture d’autres lignes, il confie à 20 Minutes s’intéresser au développement de son service en utilisant les lignes aériennes. "C’est quelque chose que nous avons en tête. Ça se fait déjà en Allemagne", conclut-t-il.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Vidéo : TGV : cette astuce imparable pour baisser le prix de vos billets

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.