Réservation, versement d'arrhes, vol dans votre chambre... Le point sur vos droits lors d'un séjour à l'hôtel. 

1 – L'hôtel a annulé ma réservation

La situation : quelques jours avant de partir en vacances, l'hôtel dans lequel vous deviez descendre vous appelle pour annuler votre réservation.

Vos droits : en général, au moment de la réservation pour plusieurs nuits, l'hôtelier peut vous réclamer des arrhes (les arrhes n'engagent ni le locataire ni le loueur définitivement, contrairement à l'acompte qui engage les deux parties à honorer le contrat. Sans précision, les avances sont considérées comme des arrhes), soit l'équivalent du montant de 2 à 3 nuits. Si celui-ci annule votre réservation, il doit alors vous rembourser le double de ces arrhes.

Ensuite, difficile d'obtenir plus que ce remboursement et encore moins de dommages et intérêts s'il n'y avait pas d'acompte formalisé. 

A l'inverse : si vous êtes obligé d'annuler votre réservation, l'hôtelier n'est pas obligé de vous rendre vos arrhes.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior (contenu sponsorisé)

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.