Le site Kayak.fr a réalisé un sondage auprès de Français sur les aspects les plus désagréables de leurs voyages. En voici les résultats.  
©Getty Images

Voyager devrait être synonyme de joie et d’apaisement. Pourtant, certains détails peuvent parfois devenir vite insupportables, à en croire un sondage effectué par Kayak.fr et publié mardi. Non respect de la pancarte "Ne pas déranger", applaudissements dans l’avion, prix du mini-bar… Voici ce qui énerve le plus les voyageurs.

Avant l’embarquement/dans l’avion

1 - Les gens qui se lèvent quelques secondes seulement après l'atterrissage, persuadés de pouvoir sortir rapidement de l'avion (23% des sondés). 2 - Les turbulences pendant les repas (22% des sondés). 3 - Les gens qui commencent à faire la queue une demi-heure avant l’embarquement (15% des sondés). 4 - Les gens qui pensent qu’en se mettant juste devant le tapis roulant, leur valise arrivera plus vite (15% des sondés). 5 - Les gens qui applaudissent à l’atterrissage (14% des sondés).

Pendant le séjour à l’hôtel

1 - Des horaires mal adaptés au rythme des vacances : une piscine ou un spa ouverts seulement de 17h à 19h, ou le service du petit déjeuner qui se termine à 9h (29% des sondés). 2 - Le personnel qui ne fait pas attention aux pancartes “Ne pas déranger” (29% des sondés). 3 - L'enregistrement possible seulement à partir de 14h : très énervant quand on arrive tôt le matin (18% des sondés). 4 - Les prix du mini-bar (17% des sondés). 5 - La carte d’accès à la chambre qui s’arrête de fonctionner à midi, même si vous avez choisi l’option “départ tardif” (7% des sondés).

Et vous, quelles sont les choses qui vous irritent le plus durant vos voyages ?

En vidéo sur le même thème : Que font les touristes à Paris quand il pleut ? 

Venez vous divertir autrement sur Hedony : Livres, jeux en ligne, cours en ligne et bien plus encore !

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.