Vacances : l’arnaque aux bonnes affaires

Capital poursuit son tour d’horizon des arnaques les plus répandues avec une escroquerie plus connue sous le nom de : arnaques aux (fausses) bonnes affaires. Tapis repérés lors d’un déplacement dont les prix défient toute concurrence et qui ne vous seront, en fin de compte, jamais livrés, pierres précieuses à prix cassés qui n’ont rien de précieux... Lorsque vous voyagez, votre crédulité peut vous coûter cher. Dans ce cas, un seul mot d’ordre : suspicion.

Ce d’autant plus que les rabatteurs peuvent potentiellement se situer à chaque coin de rue. Au restaurant, en taxi, à l’hôtel, il est possible que l’on vous soutire de l’argent sous couvert de vous proposer soit une offre plus alléchante, soit un service additionnel dont vous n’avez pas franchement besoin.

Au final : ce que vous pensiez être un bon plan peut se retourner contre vous. Lorsque vous voyagez à l’étranger par exemple, il est possible que l’on vous propose de vous guider. Mais il peut parfaitement s’agir d’un guide improvisé. Méfiance donc.

Débarrassez-vous des moustiques avec la lampe Vortex

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.