Ces navires seront livrés en 2019 et 2020 à trois filiales de l'armateur : Costa Croisières, Princess Cruises et P&O Cruises Australia.   
©Costa

Numéro 1 mondial de la croisière, le groupe américain Carnival Corporation, dont les différentes marques exploitent plus de 100 navires, a annoncé hier la commande de quatre nouveaux paquebots. Ces navires, qui seront réalisés par les chantiers italiens Fincantieri, seront livrés en 2019 et 2020 à trois filiales de l’armateur : Costa Croisières, Princess Cruises et P&O Cruises Australia.

Un jumeau du Majestic Princess (143 700 tonneaux de jauge et 3560 passagers), spécialement conçu pour le marché asiatique et qui entrera en service en 2017, a été commandé pour Princess Cruises. Quant à P&O Australia et Costa, ces compagnies recevront respectivement un et deux navires de 135 500 tonneaux et 4200 passagers. Des unités légèrement plus grosses que le Cota Diadema (132 500 tonneaux, 3700 passagers), inauguré fin 2014.

Destinés à Costa Asia

Les deux bateaux de Costa seront destinés à sa branche chinoise, Costa Asia, et adaptés à ce marché où la compagnie italienne a été la première à se développer, dès 2006. Dix ans plus tard, Costa comptera en 2016 quatre paquebots basés en Chine (presque un tiers de sa flotte, constituée de 15 bateaux) et entend poursuivre son développement dans cette région où la croisière est en plein essor.

Les nouveaux navires réalisés pour Costa Asia complèteront la précédente commande annoncée l’été dernier et qui verra la construction en Finlande de deux géants de 183 200 tonneaux et 6600 passagers. Prévus pour entrer en service en 2019 et 2020, ces navires seront exploités par Costa en Europe.

Alors que les vacances maritimes rencontrent un succès croissant, les armateurs continuent donc de construire massivement de nouveaux navires. Ainsi, une cinquantaine de paquebots entreront en service d’ici 2021.

Comparez les meilleures offres de mutuelles senior

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.