Tout n'est pas perdu si vous avez un billet d'avion a priori non remboursable et que vous n'avez pas pris votre avion. Certains frais peuvent en effet être remboursés. Explications.  
Billets d’avion : ces frais remboursables que vous cachent les compagnies en cas d’annulation ©Getty Images

Vous souhaitez vous faire rembourser un billet d’avion mais lorsque vous l’avez réservé, vous n’avez pas choisi cette option ? Pas de panique, tout n'est pas perdu. Les compagnies aériennes sont en effet tenues de vous rembourser certains frais. 

"Il est possible de se faire rembourser ses billets d'avion. Mais cela ne se fait pas sans condition et comme les billets sont de plus en plus difficiles à lire, les consommateurs ne pensent pas toujours à réclamer leur dû ", explique le site BFMTV.com. Les sommes à récupérer peuvent pourtant parfois atteindre plusieurs dizaines d’euros.

La taxe d’aéroport ou la redevance passager

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Consommation, les voyageurs français peuvent en effet se faire rembourser certaines taxes aériennes, par exemple la "taxe d’aéroport" ou la "redevance passager". Ces frais sont basés sur le nombre de passagers embarquant réellement dans l’avion. Si ce n’est pas votre cas, vous pouvez alors les récupérer.

Deux conditions s’imposent toutefois pour le remboursement : il faut avoir acheté son billet auprès d’une compagnie aérienne ou d’un intermédiaire qui commercialise les billets d’avion et le titre de transport ne doit pas être invalide et ne pas avoir été utilisé pour un vol antérieur.

A noter que les autres taxes sur le billet d’avion telles que la "taxe de solidarité", la "surcharge carburant" ou la "taxe sûreté sécurité environnement" ne sont pas remboursables.

Pourquoi nous donnons le bilan de compétence pour seulement 0€ – Ce n’est pas une erreur de prix ! Cliquez ici pour en savoir plus >

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.