Sachez adopter les bons réflexes pour gagner du temps et de l’argent. Et oui, tout n’est pas perdu comme vous pourrez le constater.

La première chose à observer tient au fait de regarder si vous avez ou non souscrit une assurance concernant votre vol. Que ce soit via la compagnie, une carte de voyage, ou votre carte bancaire, vous pourrez peut-être vous faire rembourser en fonction des circonstances.

Vous manquez votre vol par votre faute

On ne se sent jamais vraiment responsable d’un vol manqué. Les embouteillages, un retard dans les transports en commun, un oubli de dernière minute qui vous fait revenir sur votre chemin, ou encore ce satané réveil qui n’a pas sonné. Malheureusement pour vous, aucune assurance ne prend en compte ces circonstances pour vous rembourser le moindre euro et ce, même si lors de votre achat la mention "échangeable et remboursable" apparaissait. Il ne vous reste plus qu’à aller voir la compagnie aérienne et tenter d’expliquer votre situation pour obtenir éventuellement une place sur le vol suivant à un tarif attractif. Mais cela ne dépendra que de votre force de persuasion, car les compagnies sont intransigeantes sur ces sujets. On ne vous recommandera jamais assez de vous rendre à l’aéroport au minimum deux heures avant votre vol. Mettez trois fois votre réveil s’il le faut et préparez toutes vos affaires la veille pour être prêt en cas de problème.

Vous manquez votre vol pour une raison plus sérieuse

Les assurances peuvent vous aider si la raison de votre retard entre dans leurs conditions. On pense ici à certains imprévus de nature grave comme une maladie fulgurante, un accident, la perte d’un proche, etc. Nous rappelons qu’il faut tout de même avoir souscrit une assurance annulation en amont. Dans ce cas, il vous faut appeler votre assurance pour connaître les conditions du remboursement. Vous recevrez un courrier ou e-mail vous détaillant les montants en fonction de votre situation. Sachez, et ce n’est pas pour faire de la publicité à une marque, que la carte Visa Premier et les autres cartes haut de gamme possèdent bien souvent une assurance annulation. Il faut pour cela avoir acheté vos billets avec cette carte. Renseignez-vous auprès de votre banque.

Vous manquez une escale à cause d’un retard

Cette fois, vous n’y êtes clairement pour rien. Si votre voyage comprenait une escale ou une correspondance et que vous avez raté votre vol pour cause de retard du premier avion, vous pouvez adresser à la compagnie une réclamation. Celle-ci devra vous acheminer par un autre vol à votre destination finale et ce dans les plus brefs délais. Si ce dernier est long, la compagnie devra s’occuper de vous restaurer voire de vous héberger. Notez toutefois que la compagnie aérienne se tient pour responsable de vos éventuels "tracas" logistiques uniquement si vous avez acheté tous vos billets auprès d’elle. Autrement dit, si la première compagnie X vous a empêché de prendre le second vol de la compagnie Y, cette dernière n’en aura cure. Faites donc bien attention à cela en réservant votre voyage.

Vous pouvez vous faire rembourser des taxes

Peu de voyageurs le savent, mais dans le cas où vous auriez tout raté, vous pouvez obtenir un remboursement des taxes.

En effet, la compagnie aérienne encaisse une taxe d’aéroport, une redevance passager, une taxe de sûreté environnement et une taxe de solidarité. Ceci est en plus du coût du voyage et vous le payez à l’achat de votre billet d’avion. Les compagnies le reversent aux aéroports, fonds de solidarité pour le développement, fondation, Etat. L’article L. 113-8 du Code de la consommation prévoit que, si le titre n'a pas donné lieu à transport, même si votre billet est non échangeable et non remboursable, la compagnie aérienne doit vous rembourser certaines taxes aériennes à savoir la taxe d'aéroport (appelée également "QW") et la redevance passager ("QX").

Publicité
Vous devez adresser votre demande de remboursement au transporteur ou au vendeur du billet (agence de voyage). Envoyez votre demande soit en ligne, soit par courrier, soit en boutique. Nous vous recommandons la demande en ligne qui est obligatoirement gratuite. Sachez que vous pouvez obtenir jusqu’à 20% du prix total du billet et que le remboursement doit intervenir au plus tard 30 jours à compter de la date de réception de votre demande.

En vidéo - Cet avion a perdu une partie de son réacteur en plein vol

mots-clés : Avion, Voyager, Conseils

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité