illustrationIstock
Pour partager un moment de convivialité, faire la cuisine est un bon moyen de réunir petits et grands. Les avantages à préparer ses repas en famille.
Sommaire

Cuisiner avec ses petits-enfants : un instant familial à savourer

Contrairement à de nombreuses activités, la cuisine est universelle et intemporelle. Elle permet à chacun de participer et de créer un plat avec quelques ingrédients.C’est pourquoi elle convient parfaitement pour un moment en famille.

Pour les enfants, cuisiner est très gratifiant : ils sont directement récompensés de leurs efforts par un repas et gagnent la fierté d’y avoir contribué. Faire la cuisine est un apprentissage. Cela permet d’apprendre à respecter les règles de sécurité et à suivre un protocole.

Mais c’est aussi l’occasion pour les aînés de transmettre le goût des bons aliments et d’une nourriture saine et équilibrée.

A lire aussi :Voyage gastronomique : top 5 des destinations les plus savoureuses

Cuisiner avec ses petits-enfants : les bienfaits

Par mimétisme, les enfants reproduisent généralement ce qu’on leur apprend à faire. Dès le plus jeune âge, ils adopteront les bons réflexes alimentaires et sauront se nourrir en autonomie sans dépendre des plats industriels et transformés.

Cuisiner peut également enseigner la patience : c’est un processus parfois long. Vous pouvez profiter de ce moment privilégié pour discuter avec vos petits-enfants.

Préparer un repas peut aussi être très ludique ! N’hésitez pas à encourager les envies de tout le monde. Les plus jeunes apprennent généralement mieux quand ils s’amusent et se font plaisir.

Si jamais un aliment n’est pas du goût de certains, essayez d’être créatif. Même les légumes verts réputés moins aimés des petits peuvent trouver un attrait, une fois préparés de la bonne manière, ou avec une présentation colorée et originale.

Cuisiner avec ses petits-enfants : de nombreux bénéfices pour vous

Les enfants ne sont pas les seuls pour lesquels la cuisine en famille présente des avantages. Vous pouvez aussi en retirer beaucoup.

La préparation d’un plat peut notamment faire appel à vos mémoires gestuelle et affective. Ce sont généralement vos souvenirs qui nous permettent de refaire une recette. C’est ce qui vous encourage à choisir tel ou tel ingrédient ou bien à réaliser un geste d’une manière spécifique. En cuisinant, vous mobilisez vos capacités cognitives et exercez votre cerveau. Un plat peut également être un témoignage de votre culture ou de vos origines.

Transmettre une recette est une façon de léguer un patrimoine, comme un devoir de mémoire. Une "recette de famille" c’est un secret bien gardé, un rite initiatique qui permet de renforcer les liens entre membres d’une même communauté.

De plus, manger à plusieurs vous conduit à adopter une meilleure alimentation. Le repas de famille est un moment ou vous préparez des plats de qualité, dans un menu équilibré. Il est plus simple de cuisiner de bons mets quand ils sont pour les gens qu’on aime ! Vous encourager à manger avec proches, c’est soutenir un meilleur équilibre.

Par ailleurs, se restaurer en groupe permettrait d’éviter les troubles alimentaires et de lutter contre le sentiment de solitude, responsable de nombreux désordres psychiques.

Plein de bonnes raisons de mettre la main à la pâte !