1 557 vues

Le président LREM de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a été mis en examen dans la nuit de mercredi à jeudi pour «prise illégale d'intérêts» dans l'affaire immobilière des Mutuelles de Bretagne, a annoncé à l'AFP le parquet de Lille.

A l'issue d'une audience de près de 15 heures au tribunal de grande instance de Lille, «les trois juges d'instruction saisis du dossier ont décidé de mettre en examen Richard Ferrand pour prise illégale d'intérêts», a-t-on indiqué de même source.Le quatrième personnage de l'Etat avait été entendu pendant de longues heures mercredi dans le cadre de l'information judiciaire pour prise illégale d'intérêts ouverte en janvier 2018 à la demande du Parquet national financier (PNF) et confiée à des magistrats lillois. Celle-ci faisait suite à une plainte avec constitution de partie civile déposée en novembre 2017 par l'association Anticor.

En 2011, Les mutuelles de Bretagne, organisme que Richard Ferrand dirigeait alors, avait loué des locaux commerciaux appartenant à sa compagne. L’ancien ministre conteste toute irrégularité. Dans un communiqué transmis dans la nuit à l'AFP, l'intéressé «prend acte de cette mesure procédurale qui va lui permettre de pouvoir se défendre dans ce dossier» et «reste serein sur l'issue de la procédure, au regard du classement sans suite de l'ensemble des griefs de la première plainte» en octobre 2017, «d'autant plus qu'aucun élément nouveau n'a été versé à ce dossier dans lequel il n'y ni préjudice ni victime». 

C'est le Zapping Actu Planet ! Retrouvez également Richard Ferrand, le président de l'Assemblée Nationale qui est mis en examen pour prise illégale d'intérêt concernant les Mutuelles de Bretagne, des violences à Quimper ainsi que les premières images du prochain James Bond.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.