1 vues

Près de 100 soldats ont été tués lundi dans un attentat suicide mené à Sanaa par Al-Qaïda, qui a raté de peu le ministre de la Défense et menacé de frapper à nouveau l'armée engagée dans une vaste offensive contre le réseau extrémiste dans le sud du Yémen.

Publicité

Contenus sponsorisés