104 vues

Plus de 12 millions d'électeurs yéménites sont appelés aux urnes mardi pour tourner la page du président Ali Abdallah Saleh, premier dirigeant arabe à négocier son départ, après 33 ans au pouvoir.

Publicité

Contenus sponsorisés