16 vues

Séduite par le combat d'Amnesty International, la chanteuse franco-israélienne Yael Naim s'est prêtée au jeu avec enthousiasme quand l'association lui a demandé de composer un hymne à la liberté pour soutenir sa prochaine campagne, explique-t-elle dans un entretien à l'AFP.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés