0 vues

Les opérateurs n’aiment pas l’incertitude, c’est une certitude. L'approche des échéances électorales en Grèce et en France ont pesé sur la tendance américaine vendredi soir, les investisseurs redoutant une nouvelle zone de turbulences sur le vieux continent, toujours miné par ses travers budgétaires...

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.