0 vues

Lundi 5 octobre, Nathalie Kosciusko-Morizet était invitée sur le plateau du Grand Journal à réagir à la sortie du livre Climat Investigation de Philippe Verdier, chef du service météo de France télévisions, qui se définit "dans une certaine forme", comme "climato-sceptique". Maïtena Biraben demande à la député de l’Essonne ce qu’elle pense des climato-sceptiques. Cette dernière répond sur le ton de l'humour que ce sont des "connards".

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la newsletter de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.