3 vues

Ce dimanche 31 janvier, Ali Baddou et l'équipe du Supplément de Canal + sont revenus sur une séquence de l'émission précédente qui avait fait le buzz. Celle du malaise de Najat Vallaud Belkacem face au président de l'association BarakaCity qui avait refusé de condamner clairement les agissements de Daesh. L'équipe de l'émission a démenti avoir invité ce dernier pour faire le buzz contrairement à ce qu'avance la ministre de l'Education et affirme que la ministre avait été prévenue, ajoutant que l'un de ses conseillers avait été chargé de faire des recherches sur l'association. Ali Baddou a tenu à préciser qu'il continuerait à inviter sur son plateau "des hommes et des femmes dont les convictions peuvent heurter". "Il en va de la connaissance de notre pays et de la qualité du débat démocratique" a-t-il conclu.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.