6 vues

Les soldats français, qui sont désormais 4.000 au Mali, mènent une "vraie guerre" dans ce pays, selon Paris qui a reconnu mercredi des "accrochages" avec des islamistes armés dans la région de Gao (nord-est), tout en évoquant un début de retrait de ses troupes en mars.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés