En Inde, un enfant disparaît toutes les 8 minutes. À New Delhi, 6 sur 10 ne sont jamais retrouvés. On les appelle "la génération perdue", mais ils ne se sont pas évaporés. Quelque 70 % d'entre eux seraient kidnappés par le crime organisé. Actuellement, plus de 200 000 enfants sont toujours portés disparus. Pour eux, un seul espoir, ou presque : Kailash Satyarthi et ses équipes. En quatre décennies, cet Indien de 64 ans, lauréat du prix Nobel de la paix, a sauvé 87 000 enfants de l'esclavage.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés