1 vues

Près d'un mois après le séisme et le tsunami qui ont dévasté le nord-est du Japon, une très forte réplique a fait au moins deux morts confirmés et choqué les rescapés, mais sans perturber les opérations d'urgence menées dans la centrale nucléaire de Fukushima.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés