5 vues

Mise en cause comme premier responsable par le gouvernement français dans le scandale de la viande de cheval faussement estampillée boeuf, la société Spanghero a clamé vendredi son innocence dans cette affaire qui porte sur plus de 750 tonnes de viande et concerne 13 pays.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez encore plus d'actualités,
en vous abonnant à la matinale de Planet.

Votre adresse mail est collectée par Planet.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.